Sondage précédent Sondage suivant

Civilisation

Pensez-vous qu'il faille renforcer l'indépendance éditoriale envers le gouvernement de certaines chaines de télévision ?

766 votes

Se termine il y a 2 mois

Oui
91,64 %
Non
4,31 %
Je ne sais pas
4,05 %

Les notes du sujet

Note moyenne : 4.0/5

Commentaires (52)

Francois P.

Une mesure simple pour en finir: Plus aucun subsit publique pour les médias quelqu'ils soient. Ils devront vivre uniquement de leurs ventes.
Ce sera une hécatombe mais on sera enfin débarassé des journalistes gauchistes qui pullulent sur les plateaux TV alors que personne ne les écoutent ou ne les lis.

Répondre21 déc. 2017 à 11h46

Marc B.

Je vous invite à découvrir TV Liberté ! La qualité des intervenants est des débats est vraiment d'un autre niveau. Chaine internet sans pub, financée par des dons.

Répondre17 déc. 2017 à 23h39

Philippe D.

Il me semble qu'il serait utile que le gouvernement dispose d'un canal de communication qui lui soit clairement dédié, et sur lequel il pourrait défendre sa politique. A condition que ce soit institutionnalisé et clair pour tout le monde que les opinions exprimées sont celles du gouvernement. Le problème de la presse aujourd'hui est qu'elle est le canal du petit groupe de ses propriétaires et qu'elle fait croire à une diversité d'opinions qui n'existe pas sur les sujets essentiels.

Répondre16 déc. 2017 à 20h21

Nadia H.

ma réponse est oui erreur

Répondre13 déc. 2017 à 11h09

Antoine R.

La vraie réforme audiovisuelle serait de faire appliquer la loi Léotard (1ère cohabitation) sur l'audiovisuel et du même coup la Constitution et aussi la Charte des journalistes. Le CSA s'en est montré incapable (durant tout le quinquennat Hollande, spécialement pendant la campagne quinquennale) Cette farce continue sous Macron. Est-ce étonnant >? Le CSA est nommé par les dirigeants de l'Etat au pouvoir. Le seul contrepoids est le Président du Sénat, un centriste. Il n'est donc pas surprenant que la Droite de conviction ait été ignorée de France TV, de Radio France, mais aussi des fréquences radio locales ! Celles-ci doivent être transféré à des Commissions audiovisuelles locales désignées par les Conseils généraux !

Répondre11 déc. 2017 à 17h19

Thom E.

supprimer les chaines publiques telles qu'elles sont. Laisser une chaine d'état tel que public sénat avec les debats parlementaires biensurs, les allocutions du président et gouvernement, des infos, de la culture (uniquement française dom + tom et une mineure partie européenne). pas de flims, pas de divertissements, pas de series que l'on laisse au privé.

Répondre10 déc. 2017 à 19h48

Florian B.

Quand on n'est pas content d'un service, on le quitte. Pas de télé, pas de programmes abrutissants ni émissions politisées toujours dans le même sens, pas de redevance. Du moins pas encore, le jour où tout le monde la paiera, téléviseur ou non, est proche.
On choisit ce qu'on veut sur internet et puis c'est tout.

Répondre6 déc. 2017 à 20h25

Dominique L.

Humour!!!!!!!!!!!Vous vous voyez intervenir sur ce sujet face à BFM TV!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Répondre4 déc. 2017 à 20h32

Régis C.

Il faudrait une chaîne officielle, pour les infos d Etat, connaître objectivement les arguments des décisions de l'Etat, et les autres indépendantes, non seulement de l'Etat, mais aussi des pouvoirs financiers, économiques, étrangers, plus ou moins occultes ...

Répondre2 déc. 2017 à 00h35

Jean C.

donner aux réseaux sociaux la même importance qu'aux médias (presse écrite, radio,tv)

Répondre1 déc. 2017 à 19h15

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques, de personnalisation et de partage sur les réseaux sociaux.