Sondage précédent Sondage suivant

Comment unir les Amoureux de la France pour faire gagner notre pays ?

Faut-il présenter des listes " Les Amoureux de la France" aux élections et donc transformer l'association en parti politique ?

754 votes

Terminé

Oui
50,13 %
Non
30,77 %
Je ne sais pas.
19,10 %

Les notes du sujet

Note moyenne : 4.0/5

Commentaires (90)

Anthony R.

En tant que d'adhérent FN, je pense que cela est plutôt mauvais pour mon parti, par contre si dans l'hypothèse la création dun parti les amoureux de la France, il faut qu'il s'unis avec le FN et tous les partis patriotes (debout la france, siel, parti de la france, mouvement pour la france et autres)

RépondreSignaler14 févr. 2018 à 09h28

Xavier D.

Ce site manque d’âme, même si évidemment j'adhère pleinement à sa démarche. Peut-être manque t’il un édito en page d’accueil qui analyserait par exemple les sondages et qui étudierait ce qui réunit les amoureux de la France.

RépondreSignaler10 janv. 2018 à 15h41

Bertrand F.

Transformer " Les Amoureux de la France " en parti politique ou alors en une coalition de partis, de mouvements, d'associations et/ou de personnalités politiques patriotes. La seconde solution me semble la meilleure.

RépondreSignaler25 déc. 2017 à 22h17

Camille B.

L'intérêt de l'initiative est de rassembler au delà des partis, autour de valeurs communes. A mon sens il ne s'agit pas de présenter des candidats mais de soutenir les candidats qui défendent ces valeurs, au cas par cas, quelque soit leur appartenance partisane.

RépondreSignaler20 déc. 2017 à 16h35

Hubert E.

Je partage le point de vue donné par Antoine le 11décembre.
Cela évitera une guerre des égos entre les chefs parisiens des groupes constituant les Amoureux de la France.
Il faut rassembler.

RépondreSignaler19 déc. 2017 à 18h48

valerie g.

observation necessaire

RépondreSignaler18 déc. 2017 à 23h48

Marc D.

c'est le meilleur moyen de lutter contre l'isolement des groupes de droite qui sont incapables de s'unir pour le plus grand bonheur de la gauche et le malheur de la France
le temps presse....

RépondreSignaler18 déc. 2017 à 17h35

Armelle30/12/ G.

Il a bien été entendu que "les amoureux de la France" n'était pas un parti mais un mouvement de rassemblement. Des alliances ponctuelles de partis pourront, éventuellement, être envisagées lors d'élections mais pas d'amalgame. DLF doit rester indépendant.

RépondreSignaler18 déc. 2017 à 07h58

Jean Michel B.

Ce serait remettre en question le concept même de cette plateforme

RépondreSignaler17 déc. 2017 à 20h41

Nathan D.

LADLF n'a pas de charte et de bases conctrètes, il faut juste "aimer la France"...Mais ce n'est pas un programme politique ! Ce n'est pas en répondant à des sondages qu'on construit un programme : il faut fixer des priorités sans taboo.
Il faut sortir de l'UE, de l'euro et de l'OTAN pour retrouver notre démocratie, notre indépendance et notre rayonnement.

RépondreSignaler13 déc. 2017 à 16h25

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques, de personnalisation et de partage sur les réseaux sociaux.