Sondage précédent Sondage suivant

Education

Une allocation foyer conséquente pour toute mère (ou père) désirant élever son enfant jusqu'à ses trois ans, serait-elle un bon moyen pour valoriser la vie familiale et l'éducation des enfants ?

430 votes

Se termine il y a un mois

Oui
67,21 %
Non
21,40 %
ne se prononce pas
11,40 %

Les notes du sujet

Note moyenne : 4.0/5

Commentaires (40)

Du 86 D.

Le système existant d'allocations familiales reste attractif pour de nombreuses familles, sans qu'il soit forcément nécessaire d'aller plus loin.
Et qu'est-ce qu'un revenu confortable ?

Répondre6 janv. 2018 à 16h47

Marie d.

Plutôt qu'une allocation (avec les risques évoqués dans les commentaires précédents), je suggère plutôt une prise en compte de la période d'éducation pour la retraite : des points pour la retraite, financés par la Caisse d'allocations familiales. La liberté de choix, l'inégalité des situations financières, ne pourront pas être résolues par une allocation de plus (avec tous les frais de gestion liés) ; par contre, la reconnaissance de la nation pour le temps consacré à l'éducation serait matérialisée par cette prise en compte pour la retraite. Cette proposition aurait pour avantage d'intégrer "le temps", et de supprimer l'attractivité pécuniaire immédiate

Répondre4 janv. 2018 à 17h32

Colette B.

Le contribuable n'a pas à financer ce qui relève d'un choix individuel.

Répondre27 déc. 2017 à 03h34

Jean-Jacques S.

Pour ma part, j'ai toujours été favorable à la création d'un salaire maternel. Oui, je spécifie bien "maternel". Ce serait là une mesure élémentaire de justice sociale. En outre, j'estime qu'il faudrait aller au-delà de l'age de 3 ans de l'enfant pour son versement.

Répondre22 déc. 2017 à 00h46

Francois P.

Je ne vois pas vraiment l'interet. Entre 0 et 3 ans, un enfant n'apprend pas grand chose du point de vue intellectuel. L'inculquation (pas sur de l'orthographe) des valeurs de bases se fait plus tard selon moi.

Et de toute facon, toute aide sociale familiale doit être contrôlée, des enfants livrés à eux mêmes doivent mener à la suppression de ces aides voir même à la mise sous tutelle pour reprendre les choses en main..

Répondre21 déc. 2017 à 11h32

Eric B.

Sous réserve de nationalité française...

Répondre21 déc. 2017 à 11h30

Jean-Marc F.

Qui comme les autres revenus comptera pour les droits à la retraite

Répondre19 déc. 2017 à 18h38

joel c.

Non, plutôt développer le travail a mi-temps

Répondre19 déc. 2017 à 17h10

Marc D.

il faut dynamiser la politique familiale.
c'est une urgence

Répondre18 déc. 2017 à 17h31

Armelle30/12/ G.

Debré, dans les années 70, prônait déjà un salaire à la femme au foyer. Reste à en déterminer le montant et les modalités car tout salaire doit justifier "peine" : Il ne s'agit pas de donner une indemnité au parent au foyer et que l'enfant soit livré à lui-même. Une formation obligatoire faite par des professionnels à l'enfance par exemple.

Répondre18 déc. 2017 à 07h55

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques, de personnalisation et de partage sur les réseaux sociaux.