Sondage précédent Sondage suivant

Social

Plusieurs lois ont été soumises à l'Assemblée Nationale au milieu de la nuit avec peu de députés. Pensez vous que l'éthique républicaine voudrait qu'il y ait un quorum minimum de députés présents qui évitent ces dérives.

416 votes

Se termine il y a un mois

Oui
95,67 %
Non
2,16 %
Je ne sais pas
2,16 %

Les notes du sujet

Note moyenne : 4.0/5

Commentaires (32)

Eric B.

Il faudrait remettre à plat les tâches incombant au parlement de manière à ce que les députés et sénateurs aient le temps de faire les Lois de façon utile.

Nous n'en sommes plus au 19ème siècle où la souveraineté nationale servait de pis aller à une souveraineté populaire difficile sinon impossible. Aujourd'hui, les moyens d’information, de ré-information et de communication étant ce qu'ils sont, il faudrait redéfinir l'utilisation des référendums par rapport au travail législatif.

Pourquoi, par exemple, ne pas soumettre à des votations électroniques sécurisées différents projets sur une même Loi... 5 ou 6 semaines après le premier tour, seuls les deux projets ayant recueillis le plus de voix, et après amendements éventuels sont soumis à votation.

Le travail du parlement serait ainsi centré sur les discussions budgétaires et les missions de contrôle et d'enquête.

Les "grandes lois" de réforme, seraient essentiellement référendaires.

Il conviendrait de leur donner valeur supérieure à toute autre norme interne ou internationale.

Répondre21 déc. 2017 à 11h45

Hubert E.

Le comportement des députés (et sénateurs) est scandaleux.
N'est-il pas possible que chaque mois (ou chaque quinzaine), les "Amoureux de la France" produisent pour chaque élu, sur le présent site, une fiche donnant ses présence et ses absences, à l'Assemblée et au Sénat.
Nous pourrions envoyer chaque mois ces fiches aux élus, mais aussi à la presse....
Et participer aux nombreuses manifestations (les voeux en janvier par exemple,...) pour leur rappeler leur comportement indigne.

Répondre19 déc. 2017 à 18h30

Marc D.

et c'est comme cela qu'une poignée de personnes dirigent un peuple et impose leur volonté

Répondre18 déc. 2017 à 17h32

Pascal L.

Pour une simple association il y a un quorum ....... En cas de carence non justifié : amende

Répondre18 déc. 2017 à 13h47

Jean Michel B.

Ils nous le doive! Ils sont élus par le peuple et payés par les impôts de ce même peuple. C'est une question de respect des électeurs et des institutions.... Ah oui.... "respect" .... c'est rayé du dictionnaire chez eux

Répondre17 déc. 2017 à 20h40

yannick m.

et surtout que les députés soient payer à leur présence .ca leur evitera peut-être de devoir manger des pâtes

Répondre17 déc. 2017 à 09h13

Philippe D.

Plus généralement : comment éviter que la "discipline de parti" l'emporte sur le libre arbitre des députés et sénateurs ? En finir avec les partis généralistes et faire apparaître des partis spécialisés autour de quelques thèmes (économie, social, société, démographie, par exemple) ? Je n'ai pas vraiment la solution.

Répondre16 déc. 2017 à 20h10

Franc_ C.

Et si la France adoptait (enfin) , le système de votation Suisse ?

Répondre16 déc. 2017 à 09h30

Marie-France F.

Une assemble presque vide fait très mauvais effet auprès de la population. Quelle est la valeur de textes votés par une minorité ?

Répondre15 déc. 2017 à 14h24

Eliane O.

C'est évident sinon pourquoi élire autant de députés qui au final ne sont jamais là pour voter les lois! Un député est rémunéré il devrait donc justifier ses absences comme tout un chacun. Et comment imposer aux Français des lois votées par si peu de nos représentants, quelle valeur ont ces lois? Le vote de nuit laisse penser que les lois sont votées en catimini pour en éviter la publicité et donc l'opposition des citoyens. Si parlement il y a c'est justement pour débattre et permettre à tous les courants d'opinion de s'exprimer et donc aux parlementaires de voter en toute connaissance de cause et d'assumer ce vote devant leurs électeurs et de ne pas dire après coup, "mais je n'ai pas voté cette loi, j'étais contre". Il faut absolument que près de la totalité des élus votent, que leur vote soit connu, et que toutes les séances aient lieu en journée et non la nuit, ce qui est probablement tout à fait possibles si les élus ne cumulent pas x mandats.

Répondre13 déc. 2017 à 12h47

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques, de personnalisation et de partage sur les réseaux sociaux.