Sondage précédent Sondage suivant

Social

Toutes les aides sociales française perçues par une personne doivent-elles être regroupées dans une base de données commune ?

858 votes

Se termine il y a 2 mois

Oui
89,74 %
Non
4,78 %
Je ne sais pas
5,48 %

Les notes du sujet

Note moyenne : 4.0/5

Commentaires (61)

Marc B.

Tout à fait ! Il faudrait que les organismes payeurs des prestations soient aussi "rigoureux" que le Fisc ou l'Urasf !!!

Répondre17 déc. 2017 à 23h33

Philippe D.

Il faut surtout les fiscaliser, afin de réduire les effets de seuil qui dissuadent de reprendre un travail lorsqu'il s'en présente un.

Répondre16 déc. 2017 à 20h14

Franc_ C.

Bien évidemment

Répondre16 déc. 2017 à 09h36

Bernard O.

Cela existe d'ores et déjà pour l'essentiel via le RNCPS (devant mentionner bientôt les derniers montants perçus comme ambitionné à l'origine et non plus seulement le type de prestation active comme actuellement ...)

Répondre15 déc. 2017 à 00h02

Eliane O.

Bien évidemment, et ce montant devrait figurer sur la feuille d'imposition, même s'il n'est pas soumis à l'impôt, ne serait-ce que pour montrer à l'allocataire ce que la solidarité fait pour lui. De plus comme pour demander une aide il faut la photocopie de l'avis d'imposition cela permettrait peut-être d'éviter les plus grosses fraudes et permettrait aussi de voir la légitimité d'une nouvelle prestation. Le montant total rapporté au nombre de membres de la famille serait aussi un bon indicateur, il est inadmissible de voir que des familles au "tout allocataire" vivent mieux que des familles où les parents travaillent et cotisent pour ceux qui sont d'éternels assistés.

Répondre13 déc. 2017 à 13h15

Antoine R.

La Solidarité est une compétence qui doit être retranchée du périmètre de l'Etat. Ne serait-ce que parce que le Droit européen (Convention CEDH) l'enjoint à en faire bénéficier les étrangers. ce n'est donc plus une solidarité nationale mais une solidarité universelle, sans réciprocité (no expatriés n'ont droit à rien !). la Solidarité gagnerait à être exercée par les départements avec leur ressources propres ! Tout département, toute ville est solvable : le paysan peut payer en produits, l'indigent peut payer en travail ! L'Etat n'a pas besoin d'une TVA à 20% c'est du vol comme la CSG à 10% et l'IR à 50% (et la Sécu à 40%) L'économie libérée de la spoliation des politiciens peut nourrir tout le monde (qui veut bien se donner la peine de travailler)

Répondre11 déc. 2017 à 17h07

Paul C.

J'ai répondu "OUI" à cette question pourtant j'apparais dans ceux qui ont voté "NON". Un bug peut-être ?

Répondre9 déc. 2017 à 16h30

Herve J.

Les aides sociales devraient effectivement etre regroupées en une allocation unique , soumises à l'impot si besoin et surtout en ce qui me concerne devrait etre plafonées ( toutes aides confondues) à un niveau inferieur au SMIC - travailler doit imperativement plus rapporter que les aides sociales autrement a quoi sert de se lever tous les matins.

Répondre4 déc. 2017 à 22h34

jean xavier l.

@Herve J.
je plussoye .... et permettre un meilleur contrôle, à l'echelon national

Répondre12 déc. 2017 à 13h52

Dominique H.

Il faudrait surtout regrouper les aides. Peut-être l'impôt négatif est-il une idée.

Répondre1 déc. 2017 à 18h19

Jean-Marc F.

De plus, il faudrait que ces aides ne soient plus payées en numéraire mais en bons d'achat spécifiques, (affaires scolaires, vêtements d'enfants, nourriture de première nécessité) non transmissibles et utilisables en biens de consommation conçus ou fabriqués en France.

Répondre1 déc. 2017 à 16h52

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques, de personnalisation et de partage sur les réseaux sociaux.